Sélectionner une page

“Résonances” de Théo Lopez –  6 mars au 11 avril 2020

Pour Théo Lopez, la vie est un vide où le plein y résonne en un écho infini. Le vide est un contenant. Le plein est le contenu. L’écho en est son reflet qui ouvre les champs du possible vers une dimension interne. Le mouvement de ce dernier résulte d’un processus aléatoire et hasardeux. La peinture est l’idée créative, le spectateur est un réceptacle qui anime la création par l’onde de résonance, ou l’écho, qu’il génère. La réflexion suggère-t-elle le réel ou une perception du réel ? La résonance est-elle la même pour tous ou est-elle induite par une pensée arbitraire ?

Artiste peintre et muraliste, Théo Lopez puise ses inspirations dans l’Expressionnisme Allemand, le Constructivisme Russe, et l’Abstraction Lyrique européenne. Concentrant ses recherches dans la représentation d’un réel qu’il explore, il élabore une poésie dans le travail de la matière, de la ligne et de la couleur. Habitée, la peinture de Théo Lopez est une oeuvre de l’esprit liée aux flux d’énergies, aux instants isolés, au subconscient. Son processus de création (recherche d’un équilibre entre le mouvement, le rythme et la composition) étant au centre de l’oeuvre, l’artiste, dans cette dernière exploration « Résonances », approfondit les liens qui existent entre ses références personnelles, se confronte au principe de réflexion et à ce qui en résulte, et propose au public d’y sonder sa propre expérience sensitive, son propre écho.

« La question clé de cette exposition est comment va-t-elle vivre de façon indépendante de ma volonté, par le biais d’utilisation de surfaces réfléchissantes, d’encadrements miroir, ou d’installation, ou comment va-t-elle se moduler en fonction de l’espace, du contexte où elle se trouve, et des résonances internes de chacun ? »

Clique ici pour découvrir le catalogue de l’exposition